EXPLOREz LE PARC SAMÀ 

LE PLAN INTERACTIF


Cliquez sur les points de la carte ou sur la liste des lieux pour découvrir tout ce que le Parc Samà a à vous offrir :

LÉGENDE

Botanique

Animaux

Que voir

Ce qu’il faut faire

L’entrée du parc +Billetterie + Boutique 🚻
Ancienne maison de faisan
Salle du Marquis 🚻
Projet de conservation des Tortues méditerranéennes
Projet de conservation du Faisan doré
Projet de conservation du Hérisson d’Algérie
Lac
Grotte du taxodium
Serre de Fontcuberta

Canal et cascade
Point de vue du fôret
Forêt de daims
Ancien moulin
Volière
Aire de jeux et aire de pique-nique
Lieu de repos d’ anatidés
Volière de Marianao
Écuries / Refuge pour ânes

Parterre d’Aloe vera
Tour d’observation
Pavillon des Perroquets. Point de vue d’Héraclès
Champ de lavande
Vase Vichy
Fontaine des coquillages
Maison de palais
Fontaine
P. Agrumes
Bar Samà / Musée du Vermouth d’Yzaguirre
Musée de l’huile Mas del Miu

A 5 KM DE CAMBRILS
PARKING GRATUIT
PARC ACCESSIBLE
ANIMAUX DE COMPAGNIE ACCEPTÉS
BAR CAFÉ
AIRE DE PIQUE-NIQUE

DÉCOUVREZ LE PARC SAMÀ


LAC ET PONTS SUSPENDUS

Ils constituent la partie la plus attractive du territoire et constituent le centre de gravité de l’ensemble du complexe historique. Dans le lac se trouvent trois îles reliées par des ponts imitant des rondins de bois. Sur l’île centrale se dresse une montagne construite avec de gros rochers qui forment à l’intérieur une grotte avec une quai.

Le quai de la grotte du Parc Samà suit les lignes directrices et le modèle d’autres grottes de type anglais, notamment celle créée par Hamilton à Painshill, Bristol, tout au long du XVIIIe siècle.

Voir sur plan du parc >> Lac et ponts suspendus

GROTTE DU TAXODIUM

Après le lac se trouve la Grotte du Taxodium dont l’accès est petit. Un long couloir sombre mène à la Forêt. Également constitué de roche, il est situé juste à côté de l’un des ponts qui permettent la circulation dans le jardin arrière. C’est le seul pont de tout le parc qui, à son époque, disposait d’un système hydraulique interne permettant des « jeux d’eau ».

Voir le plan >> Grotte du Taxodium

FORÊT DE DAIMS

Le daim est une espèce originaire du bassin méditerranéen : sud de l’Europe, Moyen-Orient et Asie Mineure. C’est un cervidé de taille moyenne : plus petit que le cerf et plus grand que le chevreuil. Le pelage des adultes est rougeâtre avec des taches blanches en été et plus gris en hiver.

Les mâles sont plus gros que les femelles et possèdent des cornes ramifiées en forme de pelle qui se renouvellent chaque année entre les mois de mars et avril. D’octobre à début novembre survient la période de zèle, connue sous le nom d’enrouement.

Voir le plan >> Forêt de daims

VOLIÈRE DE MARIANAO

Entrée pour admirer, apprécier et comprendre de près le monde merveilleux des oiseaux exotiques. La volière Marianao est conçue pour plonger le visiteur dans le monde des oiseaux exotiques, recréant la sensation d’être dans la forêt tropicale. Le poulailler, construit sur la base de l’ancien enclos des cerfs, haut de huit mètres, comprend de la végétation et des cours d’eau.

La volière a également vocation à être un outil puissant de sensibilisation sociale aux problèmes environnementaux, pendant qu’il reflète la valeur de conservation des espèces menacées, et de recherche scientifique.

Voir le plan >> Volière de Marianao

ESPACE DU PÉTITES PSITTACIDÉS.

Eclectus,psittacula de Derby, perroquet Barraband, Aratinga del sol, Amazona albifrons et perruches ; ce sont toutes des espèces différentes de petits psittacidés appartenant à la famille des Psittacidés, de l’ordre des Psittaciformes. Ils proviennent de diverses origines géographiques, répartis dans les zones tropicales et subtropicales chaudes de l’hémisphère sud, principalement en Amérique, mais également en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Ce sont des oiseaux avec des caractéristiques communes; leur bec, fort, robuste et courbé vers le bas, est la principale caractéristique de cette famille et ils l’utilisent comme troisième patte qui sert d’aide au maintien de la stabilité et comme arme puissante. Ce sont des oiseaux qui vivent dans les arbres, un environnement dans lequel ils se développent facilement grâce à leurs griffes zygodactyles et bien qu’ils volent bien, beaucoup préfèrent se déplacer en grimpant et en sautant à travers les arbres.

Ce sont des animaux très sociables, ils vivent presque toujours en groupe et communiquent tant par des gestes que verbalement.

Le bâtiment abritait autrefois des singes, et c’est le plus représentatif de ceux destinés à abriter le zoo privé d’origine. Le marquis de Marianao fit construire ces salles et cages autour de l’enceinte botanique avec les mêmes matériaux que le reste des installations, avec de la pierre calcaire (roche) et en masquant les éléments de fixation avec du sulfate de fer, dans le style des cascades du XVIIIe siècle.

Voir le plan >> Ancien singerie

ESPACE DES PIGEONS

Depuis l’Antiquité et tout au long de l’histoire, le pigeon sauvage, Columba livia, a été utilisé et grandement apprécié par différents civilisations. L’espèce sauvage à travers de multiples croisements donne naissance au pigeon domestique, avec un grand nombre de formes et de couleurs, compris le blanc.

Ce sont des oiseaux grégaires dotés d’un énorme instinct d’orientation qui leur permet de retourner à leur lieu d’origine en parcourant des centaines de kilomètres. Cela est dû à une grande capacité : la magnétoréception, qui est la capacité de certains êtres vivants à percevoir la direction et le sens des champs magnétiques terrestres.

Voir le plan >> Espace des Pigeons

PLANS DE CONSERVATION

La coopération entre organismes de conservation améliore la protection de la faune sauvage et contribue à la conservation de la biodiversité de la planète. Au Parc Samà, en tant qu’institution zoologique, nous collaborons avec plusieurs plans pour conserver et renforcer la population d’espèces menacées.

TORTUE MÉDITERRANÉENNE

Nous faisons partie du Projet de Conservation de la Tortue Méditerranéenne (Testudo hermanini), une espèce en danger d’extinction, ensemble avec du Centre de Récupération des Amphibiens et Reptiles de Catalogne (CRARC) et coordonné par le Département du Territoire et de la Durabilité de la Generalitat. de Catalogne.

Voir le plan >> Tortue  Méditerranée

FAISAN DORÉ

Nous participons depuis 2013 au projet d’élevage du Faisan doré, Chrysolophus pictus, affilié au projet européen EP5000 et au Studbook européen, ESB. promu et organisé par l’EAZA Association européenne des zoos et aquariums. 

Voir le plan >> Faisan doré

HÉRISSONS  D’ALGERIE

Depuis 2020, nous collaborons avec Galanthus et la Fondation Zoo de Barcelone dans le projet de renforcement de la population de hérissons sauvages.

Voir le plan >> Hérisson d’Algerie

SERRE ALFONSO FONTCUBERTA

La serre, de 350 m², a été construite dans le bâtiment de l’ancien centre équestre où étaient entraînés cavaliers et chevaux, grande passion du fondateur du parc, Salvador Samà i Torrens.

Il abrite plus de 75 espèces de palmacées et autres arbres tropicaux, parmi lesquels se distinguent deux spécimens de Roystonea regia, le palmier royal, l’arbre national de Cuba ; un spécimen de Dypsis decaryi, un étrange palmier triangulaire originaire des forêts tropicales humides de Madagascar, et deux Ravenala madagascariensis connu comme l’arbre du voyageur de la famille des Strelitziaceae.

Le parc Samà, comme la plupart des jardins du romantisme, possédait une serre, mais elle fut détruite pendant la guerre civile. La nouvelle installation vise à valoriser l’atmosphère bucolique du parc historique, en offrant aux visiteurs une immersion dans un environnement tropical qui leur permettra de s’isoler de l’environnement extérieur, suivant le principe de priorisation des sensations, typique des jardins romantiques.

Voir le plan >> Serre Fontcuberta

ÉCURIES/ REFUGE POUR LES ÂNES

Les écuries sont des dépendances de loisirs construites en 1890 et destinées à abriter les chevaux de la famille Samà.

Il s’agit d’un bâtiment de grande valeur artistique avec un toit à pignon orné de céramiques vernissées et polychromes, sur la façade duquel se trouve l’effigie d’un équidé réalisé en terre cuite.

Son intérieur comporte un couloir et sur les deux côtés se trouvent 12 box pour les chevaux, séparés les uns des autres par des cloisons et fermés par des barreaux en bois. Il s’agit d’un espace large et diaphane avec de nombreuses fenêtres hautes pour une ventilation adéquate, donnant fonctionnalité et grandeur aux peintures du marquis de Marianao.

Salvador Samà i Torrents, II marquis de Marianao, était un grand amateur de chevaux. Sa collection de calèches était considérée comme la meilleure d’Espagne et il remportait régulièrement tous les concours d’attelage pour la qualité des voitures, la race des chevaux, l’allure et la direction des cavaliers.

Actuellement, les boxes d’origine sont utilisés pour abriter des animaux abandonnés ou confisqués depuis que le Parc Samà est devenu un centre agréé Refuge des Ânes.

L’engagement du Parc Samà est d’offrir notre aide et un refuge permanent à tous les ânes qui en ont besoin, contribuant ainsi à leur bien-être.

Voir le plan >> Écuries. Refuge pour les ânes

PARTERRE D’ALOE VERA. LA PLANTE D’IMMORTALITÉ

Le jardin historique du Parc Samà est membre de l’Alliance des Jardins Botaniques contre le changement climatique, un réseau promu par les Jardins Botaniques Royaux Victoria d’Australie. Dans le but de projeter le jardin historique dans le futur, cette plantation expérimentale d’aloe vera a été réalisée.

Les plantes d’aloe vera ont développé des tissus pour stocker l’eau dans leurs cellules et survivre à de longues périodes de sécheresse.

De plus, ils sont utilisés depuis l’Antiquité dans la médecine traditionnelle de plusieurs pays comme la Grèce, l’Egypte, l’Inde, le Mexique, le Japon et la Chine, pour leur intéressante activité thérapeutique, médicinale et cosmétique agissant comme détoxifiant, purifiant, digestif, bactéricide. , régénérateur cellulaire, antiseptique, anti-inflammatoire, analgésique, antiviral, inhibiteur de la douleur, anticoagulant, stimulateur du système immunitaire ; par voie topique, il possède des propriétés hydratantes, apaisantes et régénérantes. C’est pour cette raison qu’elle est connue sous le nom de « plante de l’immortalité ».

Voir le plan >> Parterre d’aloe vera

CHAMP DE LAVANDE

Situé à côté du parterre d’aloe vera, le champ de lavande du Parc Samà fleurit entre la fin du printemps et le début de l’été.

Voir le plan >> Champ de Lavande

TOUR D’OBSERVATION

Également appelée Tour Angulo, elle est construite sur une falaise ou une montagne en maçonnerie et atteint une hauteur de 24 mètres. La montagne est creuse à l’intérieur, formant un dôme romantique semblable à une grotte. La tour a une forme classiquement médiévale: plan rond, section tronconique et plate-forme supérieure à créneaux.

Sa conception originale obéit au modèle de la tour albarran, puisqu’elle part d’une enceinte fermée et communique avec le reste depuis le rond-point. Le dôme respire le style d’Antoni Gaudí, qui a donné un dynamisme particulier à ce type d’espaces intérieurs.

Voir le plan >> Tour d’observation

CANAL ET CASCADE

Le canal alimente le lac en eau et prend sa source dans une grotte artificielle également constituée de roches, située dans l’angle nord-est du mur de clôture. L’eau provient d’une mine souterraine de 5 km de long construite spécialement à cet effet. La grotte forme une cascade recouverte de différents palmiers, mousses et fougères, dont les tons verts contrastent avec la gamme brun-ocre de la roche.

L’intérieur de la grotte est un exemple clair de la technique de construction d’Antoni Gaudí, qui attachait une importance particulière à l’équilibre entre fonctionnalité, beauté et symbolisme. Sa vision rappelle les arcs caténaires de la crypte Güell et son chromatisme, parfaitement intégré à la nature, dans les jardins de Ca Artigas.

Voir le plan >> Canal et cascade

VUE SUR LA FORÊT

La dernière des grottes du parc Samà est celle qui fait office de point de vue sur la forêt et est rattachée à la zone nord-ouest du mur d’enceinte. Il s’agit probablement de la grotte la plus sombre de toutes les grottes de l’enceinte, même si elle possède un balcon et une petite ouverture dans sa partie avant, de sorte que son intérieur ne pourrait jamais être recouvert de végétation.

Voir le plan >> Belvédère du forêt

MAISON DU PALAIS

La résidence du Marquis est un grand bâtiment d’environ 1 100 mètres carrés de surface au sol, avec des détails ornementaux éclectiques (baroque, rococo, médiéval) terminés par des toits dépendants très solides.

Derrière le palais, le jardin central est distribué à partir d’une petite place présidée par une seconde fontaine en fonte d’origine française.

Il n’est pas possible d’accéder à l’intérieur de la maison du palais.

Voir le plan >> Maison du palais

AUTOUR DE LA MAISON DU PALAIS

La résidence du Marquis est un grand bâtiment d’environ 1 100 mètres carrés de surface au sol, avec des détails ornementaux éclectiques (baroque, rococo, médiéval) terminés par des toits dépendants très solides. Il n’est pas possible d’accéder à l’intérieur de la maison du palais.

VASE VICHY

Ce vase en céramique du s. XIXème, émaillé de diverses couleurs et décoré de motifs floraux et fauniques de style oriental, provient de Vichy (France).

Voir le plan >> Vase Vichy

Fuente de las conchas

FONTAINE DES COQUILLAGES

Réalisé avec des coquillages naturels et de gros spécimens d’escargots de mer, il préside une petite place. Disposé sur un socle en rocaille, il est couronné d’un pin assorti.

Voir le plan >> Fontaine des Coquillages

FONTAINE

Derrière le palais, le jardin central est distribué à partir d’une petite place présidée par une seconde fontaine en fonte d’origine française.

Voir le plan >> Fontaine

POINT DE VUE D’HÈRACLES

Héraclès personnifie le triomphe de la valeur et du courage du héros. Fils de Zeus et d’Alcmène, l’un de ses exploits fut la chasse au Lion de Némée. Dans cette sculpture, il est représenté vainqueur, appuyé sur une masse à laquelle pend la peau de lion, fatigué, le bras droit derrière le dos.

Cette sculpture d’Hercule semble être une copie de l’Hercule Farnesio située au Musée Archéologique de Naples. Il est situé dans la partie basse de l’ancien pavillon des perroquets, construit sur une grotte rocheuse.

Voir le plan >> Point de vue d’Héracles

ANCIENNE MAISON DE FAISAN

Près de l’entrée se trouve l’ancien gîte des faisans, qui abrite aujourd’hui une famille de paons blancs.

Voir le plan >> Ancienne maison de faisan

REFUGE D’ ANATIDÉS

Des anatidés sont les oiseaux communément appelés « canards ». Cet établissement abrite des espèces comme le canard colvert, le canard petit mignon ou encore le coureur indien. On peut également les trouver dans d’autres coins du Parc.

Les abris sont utilisées pour protéger les oiseaux dans des situations nécessaires, comme la quarantaine qui doit être suivie après l’entrée de nouveaux spécimens dans le Parc, la prévention des attaques de prédateurs tels que les chats et les renards, ou lorsque les oiseaux eux-mêmes , pour des raisons liées à leur nature, nécessitent une protection accrue. Dans les chambres se trouvent également leurs salles à manger.

Voir le plan >> Refuge d’anatidés

ESPACE JEUX ET PIQUE-NIQUE

Le Parc Samà propose un service de paniers pique-nique, à déguster dans cet espace avec jeux pour enfants et tables de pique-nique.

Voir le plan >> Aire de jeux et aire de pique-nique

SAMÁ BAR 

Le bar Samà, situé près de l’entrée, est l’espace des caves d’Yzaguirre. Il propose un service de paniers pique-nique à déguster partout dans le jardin, ainsi que des collations à base de produits locaux que l’on peut déguster sur la terrasse.

Dans le plan >> Bar Samà / Musée du vermouth d’Yzaguirre

MUSÉE VERMUT. CAVE YZAGUIRRE

Dans les anciennes caves du domaine Parc Samà, un espace de dégustation du vermouth Yzaguirre a été créé, créant le Musée du Vermouth en collaboration avec Bodegas Yzaguirre .

Une expérience basée sur l’authenticité, la durabilité et la valorisation des produits locaux est proposée.

Voir le plan >> Bar Samà / Musée du vermouth d’Yzaguirre

MUSÉE DE L’HUILE. MAS DEL MIU

Dans l’ancien moulin du domaine du Parc Samà, le Musée de l’Huile a été créé en collaboration avec un producteur d’huile d’olive de Cambrils, Mas del Miu.

Cet espace conserve les machines, outils et pièces d’origine utilisés par la ferme du parc pour la production pétrolière, et qui était ouverte jusqu’à la fin du XXe siècle. Les points forts comprennent un pressoir en fonte et deux meules pour l’extraction de l’huile d’olive, datant du début des années 1900.

Dans le plan >> Musée de l’huile. Mas del Miu

ENTRÉE, BILLETTERIE ET BOUTIQUE

Dans le plan >> Entrée, billetterie et boutique

BOUTIQUE DE SOUVENIRS ET PRODUITS LOCAUX